L’âme de Montsant

Distance: 
5,00km
Dénivelation: 
200,00
Durée: 
2 h 45 m

Cet itinéraire est parrainé par la pension-restaurant Fonda Toldrà de Ulldemolins

De l’ermitage de Sant Antoni d’Ulldemolins jusqu’à l’ermitage de Sant Bartomeu

Conseils: Il s’agit d’un circuit très facile, apte pour tous publics, idéal à faire avec des enfants, qui mène à un des endroits les plus emblématiques et fascinants du Montsant et du Priorat. En été, la baignade aux Cadolles Fondes (sorte de petites mares) est irrésistible. À Ulldemolins, les desserts sont réputés, spécialement les Orelletes. 

Le nom de la montagne nous dit tout, Montsant, montagne sainte. Pendant des siècles ce massif fut un endroit spécialement idéal pour le recueillement, un lieu où il est plus facile de parler avec Dieu, avec la nature et avec soi même. C’est pour cela qu’à Montsant, la présence des ermites a toujours été importante cherchant la solitude dans ces paysages. Sant Bartomeu est l’ermitage le plus ancien. En 1160, le Frère Guerau Miquel est resté vivre dans ce coin du monde, où on dit qu’il a guéri la reine Sanxa, épouse d’Alfons I. Aucun autre endroit ne synthétise aussi bien l’évocatrice spiritualité – religieuse ou pas- que transmet cette montagne. 

L’itinéraire commence à l’ermitage de Sant Antoni d’Ulldemolins (1) signalisé avec des balises blanches et rouges du GR-65-5. Il faut sortir à droite, en suivant la piste qui monte au petit col (2) et qui descend de suite en direction de la rivière Montsant. On peut éviter quelques détours de la piste en prenant quelques raccourcis jusqu’à arriver à la source de la Gleva (3). La rivière est très proche et le chemin borde la gorge des Cadolles Fondes. Cela vaut la peine de s’approcher pour voir comment les eaux ont sculpté ce passage charmant entre les roches.  

On continue vers en bas, par le chemin parallèle à la rivière, qui s’engouffre dans l’agréable bois des berges de la rivière. Au bout de dix minutes on arrive à un carrefour (4). Attention, le chemin de gauche c’est celui qui monte aux roches des Tres Juradets et il continue vers les Ventadors et les Pins Carrassers. On continue à droite. Juste après il y a un autre carrefour (5). À droite, il y a le chemin qui traverse la rivière et va au recoin de la Pastera, la rocher coloré de l’autre côté de la rivière. On continue à gauche. En haut, à gauche, les surprenantes silhouettes des Tres Jurats apparaissent.  

On trouve un autre carrefour (6) et on va vers la droite, en descendant en direction de la rivière. Au bout d’un moment on arrive à l’endroit où on abandonne le chemin de Fraguerau, qui continue en aval en direction de Margalef. À droite il y a le chemin de l’ermitage (7), qui traverse la rivière par un charmant pont suspendu. En haut à gauche, on distingue bien la grande roche connue comme “la Cadira” (la chaise). Le chemin monte au milieu de la ravine jusqu’à arriver au recoin de Sant Bartomeu (8). La grande grotte qu’il y a devant l’ermitage, fermée partiellement par un mur de soutènement en pierres sèches, fut probablement l’endroit choisi par le frère Guerau pour y faire sa vie. Pour rentrer il suffit de faire le chemin à l’envers.