Information

Difficulté
Faible
Distance
7.00 km
Dénivelation
150 m
Durée
2 h 30 min

Cet itinéraire est parrainé par la cave Buil&Giné de Gratallops
(Vous pouvez la visiter sans réservation)

Conseils:

Il s’agit d’une charmante randonnée, idéale à réaliser avec des enfants, apte pour tous publics, qui vous offrira des vastes horizons et une intense sensation de paix et de bien-être. Nous vous recommandons la visite de la cave Buil&Giné, près de l’ermitage, en descendant par la piste jusqu’à la route et une fois là, vous devez tourner à droite et continuer sur la route environ 200 mètres. On revient par le même chemin jusqu’à l’ermitage et on reprend le chemin par lequel nous étions venus jusqu’à trouver celui qui mène au col de la Creu. 

Sûr que les Vierges du Priorat aime le vin. Mais aussi, le paysage, le silence, la terre... On raconte que la Vierge de la Consolació fut trouvée par un pasteur dans une petite grotte où ils voulurent lui ériger un ermitage à ce même endroit mais, au contraire des autres Vierges, celle de la Consolació s’échappait en haut de la montagne. Elle voulait arriver à la cime et regarder les clochers qui s’élèvent parmi les collines de terres d’ardoise, ici appelées « llicorella ». Celle ci est l’ermitage par excellence du Priorat historique, l’ermitage le plus estimé par les habitants de El Lloar, de les Vilelles, de Torroja et de Gratallops et le fait de décider où devait regarder la statue de la vierge n’a pas toujours été facile. 

On sort du village par la rue Nou. Au fond de la rue, il y a une fontaine et, un peu plus loin, un petit parking (1). D’ici, deux chemins se séparent. Celui de gauche, qui monte beaucoup jusqu’au col de la Creu. On continue par le chemin de droite (2), tout droit, en suivant les balises jaunes. On arrive à une bifurcation (3). Le chemin de la gauche mène au col de la Creu, option choisie pour ensuite retourner au village. On continue sur la droite, et on entre dans un bois de chênes verts. Un peu plus loin, on arrive sur un large col sous la cime dels Vinyets (4). Ici il y avait l’olivier de la Salve. À la Vilella, on explique que le nom de cet olivier aujourd’hui disparu- vient de la coutume des moines d’Scala Dei de venir se promener jusqu’ici où, avant de retourner vers la Chartreuse, ils priaient un Salve. 

On continue tout droit. Au bout d’un moment, on passe à côté d’une petite ferme à moitié versant (5). Un peu plus loin on trouve une autre bifurcation. On va vers la droite, en bas. On arrive à un petit col et on continue tout droit (6). On passe sous une ferme, le chemin monte entre les oliviers et se termine sur un petit col où se trouve le vieux chemin muletier. On prend du plaisir à marcher sur ce chemin, entre des petits murs de soutènement en pierre sèche et des vieilles terrasses recolonisées par les bois et on arrive enfin, au pied de l’ermitage (7). 

Il est conseillé de contourner l’ermitage par la droite afin de pouvoir y monter de face (8). À l’ermitage, il y vit un ermite (femme), amante de la solitude et du silence, l’écriteau en terre accroché au mur confirme bien la vocation de cet endroit: “Ermitage de la Mare de Déu de la Consolació, lieu de paix, de prière et de sérénité, s’il vous plait veuillez bien respecter la paix et le silence. Merci ”. On revient par le même chemin jusqu’à trouver celui qui mène au col de la Creu  (3). Ici, on prend le chemin sur la droite, en montant légèrement jusqu’à arriver au col (9). Ici se trouve aussi l’itinéraire du GR 174. Le chemin descend de façon très raide vers les maisons du village. 

 

 

 

 

 

Documents adjunts